• Merci!

    Merci!

    L'équipe du FICFA vous remercie tous de votre appui lors de cette 28e édition du festival et vous souhaite de joyeuses fêtes!

  • Le FICFA en photos

    Le FICFA en photos

    Visionnez les photos de la 28e édition du FICFA sur Flickr en cliquant ici!

  • Productions indépendantes

    Productions indépendantes

    Encore cette année, plusieurs courts métrages ont été produits grâce au FICFA. Cliquez pour en savoir plus!

  • Les Séries FICFA

    Les Séries FICFA

    Des projections de cinéma francophone et plus encore durant toute l'année. Présentées par Picaroons.

Nouvelles

5 à 7 des Fêtes FICFA/FRYE

Le mercredi 17 décembre, le FICFA et le Festival Frye vous invitent à un 5 à 7 pour célébrer les fêtes dans le corridor du 2e au Centre culturel Aberdeen. Un goûter et des boissons seront servis.


Si vous possédez un billet pour le spectacle de Lisa LeBlanc qui a lieu dans la grande salle à 20h, c'est une excellente façon de débuter la soirée!


Par contre, si vous ne pouvez pas être des nôtres, NOUS VOUS SOUHAITONS DE JOYEUSES FÊTES ET DES EXCELLENTS FILMS EN 2015!


Suivez-nous à partir de janvier pour les projections du Ciné-club avec l'Alliance Française de Moncton et d'autres activités touchant le cinéma francophone en Acadie.

Remise des prix La vague 2014

Le vendredi 21 novembre 2014, Moncton (NB) –  Les jurys du 28ème Festival international de cinéma francophone en Acadie (FICFA) ont  décerné les prix La vague du FICFA 2014 lors de la soirée de clôture, au théâtre Capitol.

Composé de  Kathrin Kohtlstedde (présidente), Gabrielle Tougas-Fréchette, Manuel Moutier, Chris LeBlanc et Marie Hamelin, le jury moyen et long métrage a annoncé le résultat de ses délibérations.



Le jury moyen et long métrage du FICFA 2014. Photo : Louis-Philippe Chiasson

Dans la catégorie Meilleur Long Métrage de Fiction International, le jury a octroyé le prix au film français PARTY GIRL de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis.  Le jury note que ce film a été choisi « pour son scénario original, une fine mise en scène ainsi qu’une distribution parfaite. Ce film dresse le portrait fidèle d’une famille éclatante et éclatée. » Le jury a apprécié également « la grande finesse des émotions véhiculées et cette capture du renoncement et de la liberté. » 

FELIX ET MEIRA de Maxime Giroux a été primé dans la catégorie Meilleur Long Métrage de Fiction Canadien - Prix La vague unis. Le jury remarque qu’il s’agit d’ « un film nuancé qui agit tout en subtilité, tant sur le plan de l’écriture que de la mise en scène. Un film exceptionnel de par la justesse du regard porté sur un monde inconnu. » Le jury ajoute que ce film a aussi retenu son attention « pour sa représentation délicate du mystère des relations humaines et pour le jeu impeccable de sa distribution. »

Simon Beaulieu, à Dieppe le 14 novembre. Photo : Louis-Philippe Chiasson 

MIRON : UN HOMME REVENU D’EN DEHORS DU MONDE de Simon Beaulieu  a reçu le prix du Meilleur Moyen ou Long Métrage Documentaire.  Le jury précise que le film a particulièrement été remarqué « pour sa forme radicale, pour réussir à communiquer tant la grandeur de l’homme que sa force tragique, pour le travail de recherche colossal et la justesse du montage. Et surtout pour l’utilisation d’une forme qui épouse parfaitement la poésie et qui berce le spectateur dans une quasi-méditation et simplement pour ce tour de force qu’est celui d’allier politique et poésie. » 


Paul Bossé à la réception de son premier prix. Photo : Louis-Philippe Chiasson

Le Prix La Vague Léonard-Forest et ACIC/ONF pour la Meilleure Œuvre Acadienne
a été décerné à LES SCEAUX D’UTRECHT de Paul Bossé.  Le jury mentionne qu’il a décerné ce prix à ce film « pour avoir donné une œuvre imposante par son propos et par son souci de la réalisation. » Selon le jury, « c’est un film qui se démarque par son style actuel, pointé vers l’avenir mais surtout parsemé de petites folies. » Et enfin, il félicite le réalisateur « pour avoir fait du propos acadien un sujet universel. » 


Le jury court métrage du FICFA 2014 dans un moment insolite. Photo : Louis-Philippe Chiasson

Le jury courts métrages, composé de Carol Courchesne (président), Diane Losier et Cédric Chabuel a quant à lui décerné le prix du Meilleur Court Métrage International au film L’ETRE VENU D’AILLEURS de Guy Bordin et Renaud De Putter « pour sa simplicité, pour son efficacité malgré une économie de moyen évidente, pour avoir réussi à mettre la main sur une intervenante hors norme, et pour nous avoir permis de découvrir un personnage qui appartenait jusqu'à maintenant au domaine de la fiction. » 

Le prix du Meilleur Court Métrage Canadien est allé au film LA COUPE de Geneviève Dulude-Decelles « pour la réalisation exceptionnelle, pour la virtuosité de la technique, fluide et sensible, pour la finesse de jeu des deux comédiens mais surtout pour nous faire oublier tout ça au profit d'une immersion totale du spectateur. »

Par ailleurs, le jury a décidé de décerner une mention spéciale à IMELDA de Martin Villeneuve « pour l'humour décalé et la fraîcheur, pour la direction artistique sans faille et la maîtrise des codes du documentaire, et pour avoir rendu un hommage posthume original et ludique. »

 
Chris Harrigan à la réception de son prix. Photo : Louis-Philippe Chiasson

Le prix du meilleur court métrage acadien a été remis à LE PARADIS DE BOUE de Chris Harrigan « pour avoir su maintenir l'intérêt du spectateur malgré des moyens techniques limités, pour avoir saisi l'occasion de nous faire découvrir ou redécouvrir un phénomène naturel unique en compagnie d'un passionné. »

Le prix La vague Coup de Cœur du Public a été décerné au film « Les sceaux d’Utrecht » de Paul Bossé. 

Pour plus de renseignements ou pour obtenir une entrevue, veuillez contacter: Emilie Peltier, Responsable des relations de presse FICFA 2014 : presse @ ficfa.com

Soirée de clôture du FICFA 2014

Plus de 600 personnes ont assisté à la soirée de clôture de la 28ème édition du Festival International du cinéma francophone en Acadie ! 

La salle était comble pour écouter le documentaire acadien ON A BÂTI UNE CATHÉDRALE de Ginette Pellerin. Le public, acadien ou non, a montré son intérêt et sa solidarité avec la cathédrale de Moncton en assistant à cette séance de clôture au théâtre Capitol. Notre-Dame-de-l’Assomption est non seulement un édifice remarquable mais aussi un symbole de l’histoire, de l’identité, de l’unité acadienne. En plus d’un film réussi, la réalisatrice et son équipe ont livré ici un travail instructif, passionnant et bel et bien optimiste. En effet, si l’avenir de la cathédrale est en péril, le film informe sur les premières pierres de projets, de mobilisations, de construction de notre avenir, le tout avec des images grandioses et des témoignages pertinents. 

Ce film fut précédé du court métrage LA FORMATION D’EDMOND du réalisateur acadien Gilles Doiron ainsi que du Film improvisé du FICFA 2014, réalisé par Emmanuelle Landry : LA LICORNE ET LE SINGE.

De plus, une agréable surprise s’est glissée dans la programmation de ce soir puisque le public a eu la chance de voir un court métrage supplémentaire, APPRENDRE LE CHIAC, que Mathieu Laprise a réalisé lors de sa résidence en France où il participait au Festival OFF COURTS de Trouville. 

Suite aux projections, le jury a remis les prix La vague 2014 et le public fut invité à terminer le festival en beauté lors d’une réception musicalisée par le Disc Jockey Marquis de Mont Royal, à partir de 23h dans la Grande Salle située au 3e étage du Centre Culturel Aberdeen. 

Comme l’a si bien dit ce soir le président de Film Zone, Gilles Ratté, le FICFA c’est dix jours de festival intense et passionnant, mais c’est bel et bien un projet annuel pour la promotion et la sauvegarde de la francophonie avec des projets tous aussi formidables et ingénieux les uns que les autres tout au long de l’année. Nous vous invitons donc à suivre nos activités régulièrement! 

T-shirts à vendre!

Vous voulez porter un de nos t-shirts American Apparel arborant le fier Homard de Vitruve du réalisateur Jean-Marc E.Roy? Bien sur. 20$ à la billetterie du festival!

Achetez vos billets en ligne

Nos billets on franchi la barrière de la cyberespace, c'est-à-dire que vous pouvez maintenant les achetez via le Web grâce à notre tout nouveau portail créé par Crowdtorch. Des frais de service seront ajoutés.

Cliquez ici pour acheter vos billets en tout confort!