• Billetterie en ligne

    Billetterie en ligne

    Vous pouvez désormais acheter vos billets en ligne. Cliquez ici afin de passer à l'achat.

  • Objectifs obliques

    Objectifs obliques

    Le 18 novembre, venez voir les toutes nouvelles créations.

  • Le programme numérique

    Le programme numérique

    Téléchargez le programme ou faites des recherches à l'aide de mots-clés. Cliquez afin de connaitre les 139 oeuvres à l'affiche.

  • Matinées scolaires

    Matinées scolaires

    Plus de 7500 jeunes du Sud du Nouveau-Brunswick assisteront aux Matinées scolaires du FICFA du 27 octobre au 13 novembre.

  • English-subtitled films

    English-subtitled films

    75% of our programming is accessible to Anglophones. Click here to learn more.

  • VAM

    VAM

    Le volet Arts médiatiques du FICFA est de retour avec une programmation fulgurante.

Nouvelles

Le programme du FICFA - maintenant en format téléchargeable

La version électronique du programme du FICFA est maintenant disponible sur ISSUU ici. Grâce à cette application vous pouvez faire des recherches dans le document à l'aide de mots-clés et même télécharger le programme. Vous pouvez également le consulter sur votre téléphone ou tablette grâce à l'application ISSUU. Cliquez sur les liens suivant afin de télécharger ISSUU pour Apple ou Android.

La bande-annonce de la 28e édition du FICFA

En même temps que sa programmation 2014, le FICFA dévoilait aujourd'hui sa nouvelle bande-annonce, signée Louis-Philippe Chiasson.


Sur des plans en accéléré du ciel nocturne de Moncton, on y entend Jean-Philippe Raîche, auteur acadien, réciter un extrait du livre AUBES de son homologue Fredric Gary Comeau, utilisé avec la permission des Éditions Perce-Neige.

Caméra, montage, musique : Louis-Philippe Chiasson
Audio : Marc Arsenault

Le VAM - volet Arts médiatiques - présente sa programmation 2014




Dieppe, le 21 octobre 2014 - Dans le cadre du FICFA, le volet Arts médiatiques propose une série d’activités incluant des expositions, de la performance audiovisuelle, des ateliers de formation et des projets de création. Comme le rappelle sa coordinatrice, Angèle Cormier, « Cette programmation a pour objectif de soutenir la création et la présentation d’œuvres d’artistes professionnels en Arts médiatiques indépendants, contribuer à l’apprentissage et au partage des connaissances et mettre sur pied des projets servant de tremplin pour les réalisateurs et les artistes émergents.»

EXPOSITIONS

Deux expositions dont le travail aura été réalisé dans le cadre de résidences d’artistes seront présentées dans le cadre du VAM. Isabelle Dehay, artiste française, présentera une installation interactive intitulée Paysage DPI, une œuvre qui questionne notre rapport à l’artificiel dans le paysage. Cette installation sera en montre au 2e étage du Centre culturel Aberdeen jusqu’au 27 novembre.

 La Galerie Sans Nom présentera Mon / ton, une exposition de l’artiste Paolo Almario, artiste colombien vivant à Chicoutimi. Au cours de sa résidence d’une dizaine de jours, il utilisera des échantillons numériques afin de réaliser un film explorant des lieux représentatifs de Moncton. L’exposition sera en montre jusqu’au 12 décembre. 

Dans l’espace audio-vidéo de la Galerie Sans Nom sera présenté Acadie Underground : Redux. Nisk Imbeault, commissaire de ce programme, propose un regard rétrospectif sur des films super 8 réalisés au cours des 17 dernières éditions d’Acadie Underground.

 

Le vernissage de ces trois expositions aura lieu au Centre culturel Aberdeen à partir de 20h le 14 novembre 2014.

L’exposition Amanda Dawn Christie : Land Lost sera en montre jusqu’au 30 novembre à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen. Cette exposition montée par la commissaire Mireille Bourgeois porte un regard sur l’influence du spectaculaire et de la performance dans le travail d’Amanda Dawn Christie. Une visite guidée de l’exposition aura lieu le 19 novembre en compagnie de l’artiste et de la commissaire. En parallèle avec cette exposition, le documentaire expérimental intitulé Ombres des ondes courtes sera présenté en tant que «work in progress» et sera suivie d’un entretien entre Mireille Bourgeois et Amanda Dawn Christie. La projection aura lieu le 19 novembre à 19h dans la Grande Salle du Centre culturel Aberdeen.

ACADIE UNDERGROUND

Comme chaque année depuis 18 ans, le FICFA propose une soirée-événement Super 8 : Acadie Underground. 2014 ne dérogera pas à la règle et le public pourra assister à cet évènement singulier qui consiste à présenter des films super 8 réalisés en moins de 24h par des amateurs autant que des artistes professionnels Les projections auront lieu le samedi 15 novembre à 21h dans la Grande salle du Centre culturel Aberdeen.

 

ATELIERS DE FORMATION 

Deux ateliers de formation auront lieu et seront comme toujours gratuits et ouverts à tous ! De belles opportunités pour découvrir, apprendre, compléter ses connaissances !

Une formation animée par Amanda Dawn Christie touchant aux outils essentiels de la production en Arts médiatiques aura lieu le 14 novembre, entre 13h à 14h30 pour les débutants et les notions intermédiaires seront abordées entre 15h à 16h à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen.

Une formation donnée par Isabelle Dehay explorant diverses techniques d’animation aura lieu le mercredi 19 novembre et en suite, le 26 novembre au département d’arts visuels de l’Université de Moncton.

 SÉANCES ÉPHÉMÈRES 

Incontournable événement du VAM, Séances éphémères est une soirée de performances audiovisuellesqui en est à sa 5e édition. Maotik et Metametrik réinterprètent une composition de Morton Feldman intitulée Durations. Celle-ci sera suivie de Dichotomie, une performance de Hugues Clément qui propose une réflexion sur la manipulation numérique. L’événement aura lieu le 14 novembre à 22h dans la Grande salle du Centre culturel Aberdeen.

OBJECTIFS OBLIQUES 

Soirée dont le succès et la fréquentation sont croissants depuis quatre ans, Objectifs obliques proposera des courts métrages réalisés par six équipes de deux créateurs. Deux seules contraintes : choisir un thème au hasard parmi les cartes du jeu Stratégies obliques de Brian Eno et Peter Schmidt et présenter un film d’une durée maximale de 10 minutes. En grande première seront présentés les films d’Alisa Arsenault et Annie-France Noël, Brune Gayeret Éric Arsenault, Amanda Dawn Christie et Léandre Bourgeois, Julie Aubé et Paul Aubé, Jean-Marc Goguen et Samuel Malenfant, Louis-Philippe Chiasson et Frédéric Laforge. La projection sera suivie d’un entretien animé par Philip André Colette avec les réalisateurs. Cette soirée aura lieu le mardi 18 novembre à 19h dans la Grande salle du Centre culturel Aberdeen.

 

LABORATOIRE DE CONCEPTION VISUELLE ET DE SCÉNOGRAPHIE IMMERSIVE

Un tout nouveau projet prendra naissance avec notre retour dans la Grande Salle du Centre culturel Aberdeen. Ce projet de création prendra la forme d’un laboratoire de conception visuelle et de scénographie immersive. Sous la direction de l’artiste visuelle et vj montréalaise Ma’’ Carassou-Maillan, une équipe composée de 5 artistes de Moncton travaillera donc sur la construction d’une structure scénographique en 3 dimensions sur laquelle sera projetée de la vidéo, animée et performée en temps réel (mapping et vjing) durant les soirées du festival.

Pour plus de renseignements ou pour obtenir une entrevue, veuillez contacter :

Emilie Peltier, Responsable des relations de presse FICFA 2014 -Tél. : (506) 863-8846 / presse@ficfa.com

Le FICFA dévoile sa programmation 2014

Dieppe (NB), le 21 octobre 2014 – Film Zone a dévoilé ce matin, lors d’une conférence de presse au Centre des Arts et de la Culture de Dieppe, la programmation de la 28e édition du Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA). L’édition 2014, qui se tiendra du 13 au 21 novembre, offrira aux cinéphiles du Grand Moncton près d’une centaine de films issus de la Francophonie internationale. Le festival visitera aussi une quinzaine de villes en Atlantique grâce à sa Tournée et plus de 7000 enfants du Sud de la province prendront part au programme scolaire offert par le festival.
 

Tel qu’annoncé récemment, le festival ouvrira le jeudi 13 novembre à 20h au Théâtre Capitol avec la première mondiale du long métrage documentaire de Renée Blanchar, Les héritiers du club. Toutes les séances régulières du festival seront présentées au cinéma Cineplex de Dieppe. La première mondiale du documentaire On a bâti une cathédrale de Ginette Pellerin, précédé des courts métrages La formation d’Edmond de Gilles Doiron et du film improvisé du FICFA réalisé par Emmanuelle Landry, sera présenté en clôture le vendredi 22 novembre à 20h au Théâtre Capitol. La projection sera suivie de la remise des prix La vague 2014.

Cette année encore le festival présentera des œuvres issues des quatre coins de la Francophonie internationale. Des œuvres de cinéastes chevronnés et des œuvres de cinéastes émergents sont au menu dans une programmation éclectique, du documentaire d’auteur à la comédie sentimentale, pour rejoindre tous les types de cinéphiles.

Selon la directrice de la programmation, Marie-Renée Duguay, certaines thématiques reviennent quand même comme un fil conducteur dans la programmation. Les questions entourant la transmission, le patrimoine et la mémoire reviennent dans plusieurs films. Les autochtones aussi sont très présents dans les films de cette année. « Comme si dans notre société de consommation où tout est vite jeté, les origines et les legs reviennent au cœur de la création. » 

L’Acadie est à l’honneur cette année. De nombreux films acadiens sont au programme. En plus des quatre films présentés en ouverture et en clôture, une dizaine de films seront présentés, sans compter les œuvres créées dans le cadre du volet Arts médiatiques. Parmi celles-ci, la dernière création du cinéaste acadien Rodrigue Jean, L’amour au temps de la guerre civile.   

De nombreuses activités parallèles viendront compléter la programmation du festival. Plusieurs activités seront présentées dans le cadre du volet Arts médiatiques, ou VAM : ateliers, expositions en galeries, soirée de performances, sans compter la 18e édition du très populaire Acadie Underground et une autre édition spéciale cinéma de PechaKucha. Le FICFA offrira cette année une carte blanche au DocuMenteur, un festival de faux documentaires en Abitibi-Témiscamingue.

 

Encore cette année, le FICFA accueillera de nombreux invités du monde du cinéma d’ici et d’ailleurs : Renée Blanchar, Simon Beaulieu, Maxime Giroux, Anaïs Barbeau-Lavalette, Pierre Reyssat, Adam Kosh, Martin Villeneuve, Geneviève Dulude-DeCelles, Marie-Hélène Viens, Caroline Mailloux, Arthur Lecouturier, Pierre-Luc Latulippe, Julie Lambert, Clémence Marcadier, Jean-Marc E. Roy, Matthew Rankin, Gabrielle Tougas-Fréchette, Rodrigue Jean, Mélanie Carrier, Olivier Higgins, Domenic Bro, François Pierre Breau, Patrick Gauvin, Christine Doyon, Isabelle Darveau, Robert Morin, Julien Cadieux, Marc Savoie, Chris Harrigan, Paul Bossé, Jean-Marc Larivière, Emmanuelle Landry, Gilles Doiron et Ginette Pellerin ont confirmé leur présence et d’autres s’ajouteront d’ici la tenue de l’événement. Le festival accueillera aussi des représentants d’organismes et de partenaires.

Pour souligner le 40ème anniversaire de la présence de l’Office national du film en Acadie, le festival tiendra, conjointement avec l’ONF, un atelier de deux jours ayant pour thème Faire du cinéma d’auteur aujourd’hui?. Cet atelier a pour but de réunir les réalisateurs pour réfléchir à l’avenir du cinéma d’auteur en Acadie tout en présentant des modèles qui fonctionnent ailleurs.

Le jury long métrage de la 28e édition sera présidé par Kathrin Kohlstedde. Francophile passionnée, Madame Kohlstedde est responsable de la programmation du Festival international du film d’Hambourg en Allemagne depuis 1999 et elle est membre du comité de sélection du marché de coproduction de la Berlinale. Le jury court métrage du festival sera présidé par Carol Courchesne. Membre fondateur et directeur de la programmation du festival DocuMenteur et responsable du volet Espace Vidéo/Espace Court du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, Monsieur Courchesne est aussi réalisateur et comédien. Il est aussi à l’origine du regroupement Les racamés, un collectif de vidéastes.

Le Festival international de cinéma francophone en Acadie (FICFA), est organisé par Film Zone Inc., un organisme sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir et de rendre accessible le cinéma de la Francophonie internationale aux francophones et francophiles de l’Atlantique tout en faisant connaître le cinéma acadien en Acadie et dans la Francophonie. 

Pour plus de renseignements ou pour obtenir une entrevue, veuillez contacter :

Emilie Peltier, Responsable des relations de presse FICFA 2014 -Tél. : (506) 863-8846 / presse@ficfa.com

Affiche de la 28e édition du FICFA

Le FICFA dévoile l’imagerie de sa 28e édition, qui aura lieu du 13 au 21 novembre 2014.

L’oeuvre, une photo de Louis-Philippe Chiasson avec conception graphique de Pierre S. Blanchard, s’intitule LUNATIQUE. Elle fut choisie non-seulement pour sa beauté mais pour son symbolisme; une lumière solitaire qui traverse la pénombre et pénètre l'esprit des gens… En d’autres mots, le cinéma. Le photographe s’est pris lui-même en photo à la pleine lune dans la forêt néo-écossaise lors de la dernière nuit de ses 34 ans.

La programmation de la 28e édition sera dévoilée le mardi 21 octobre à 11h au Centre des arts et de la culture de Dieppe.