• Les affamés

    Les affamés

    Dans un village, les choses ont changé... Sacré meilleur long métrage canadien au TIFF, le dernier film de Robin Aubert est présenté le 23 novembre à l'Université de Moncton

  • Les faux tatouages

    Les faux tatouages

    Gagnant du Grand Prix Focus Québec/Canada au Festival du Nouveau Cinéma 2017, le dernier film de Pascal Plante est présenté le 23 novembre à l'Université de Moncton

  • Prix la vague

    Prix la vague

    La remise des Prix La vague se fera avant la projection du film LES ROIS MONGOLS de Luc Picard le 24 novembre au Théâtre Capitol

  • place à la fête

    place à la fête

    Venez planer sur les rythmes folk de MENTANA à la réception d'ouverture et danser au son de l'alt-disco de SPOUTNIQUE, en clôture!

Nouvelles

Table Ronde FICFA - Produire En Région

Jeudi 23 novembre à 14h le FICFA organisera au Centre culturel Aberdeen de Moncton une conférence à destination des réalisateurs et producteurs autour du thême: PRODUIRE EN RÉGION

La production de cinéma à l'extérieur des grands centres présente plusieurs défis; infrastructures manquantes, problèmes de rétention de main d'œuvre, sans parler du défi universel: le financement.
Dans le cadre d'une discussion ouverte, nos invités partageront leurs expériences de production en région et tenteront d'identifier les solutions aux problèmes que partagent un grand nombre de producteurs et réalisateurs indépendants en Acadie et ailleurs au Canada. Une discussion qui promet d'être très pertinente pour la nouvelle vague de cinéastes acadiens.

INTERVENANTS

RENÉE BLANCHAR

Après avoir terminé ses études en réalisation à la FEMIS, l’École nationale de cinéma à Paris, la cinéaste d’origine acadienne Renée Blanchar retourne chez elle et se met au travail. Depuis plus d’une vingtaine d’années, elle poursuit inlassablement sa démarche cinématographique, tant en fiction qu’en documentaire. Dans son parcours, les deux genres sont des vases communicants. En effet, l’un nourrit l’autre, et ce tant sur le plan du fond que de la forme. L’engagement est un thème qui traverse la filmographie de cette réalisatrice, dont le pari « improbable » est de faire des films depuis Caraquet, la ville francophone portuaire où elle vit, à l’Est du Canada. Renée Blanchar avait été la plus jeune membre du jury au Festival de Cannes en 1989.

MARYSE CHAPDELAINE

Initialement formée dans le domaine des arts et des lettres, puis en gestion, Maryse Chapdelaine rejoint l’Office national du film du Canada au cours des années 1980. Elle a collaboré à un nombre important de productions, coproductions nationales et internationales à titre d’administratrice puis de productrice déléguée et enfin comme productrice. Elle prend en charge le studio Acadie (ONF) en Octobre 2011. Elle y produit les films documentaires de plusieurs cinéastes acadiens dont Phil Comeau, Paul Émile D’Entremont, Renée Blanchar, Rodolphe Caron et Louiselle Noël. Elle s’occupe particulièrement de la relève. En avril 2015, elle s’associe à Renée Blanchar dans la boîte de production Ça Tourne Productions pour y produire autant du documentaire que de la fiction et des œuvres pour le web.

MARIE-FRANCE GODBOUT
Marie-France est entrée à Téléfilm Canada en 2002 à titre de spécialiste, Distribution – Longs métrages, responsable de la gestion des demandes d’aide pour la mise en marché, le doublage, la distribution alternative et le marketing international. Elle possède une expérience variée en tant que professionnelle du milieu du cinéma où elle a occupé divers postes de direction, entre autres chez C/FP, Motion Int’l et Ciné-Entreprises.
Dans son rôle de directrice nationale, longs métrages, Marie-France dirige l’équipe responsable des décisions relatives aux longs métrages francophones sur les plans national et régional et assure les relations avec l’industrie ainsi qu’avec ses homologues du marché anglophone.

PHIL COMEAU
La filmographie du cinéaste acadien Phil Comeau compte plus d’une centaine de films et d’émissions télévisuelles en fiction et en documentaire. Ses films, tournés au Canada et dans 23 pays, se sont mérités plus de 60 prix aux festivals. Ses productions ont été diffusées sur plus de 75 réseaux de télévisions dans 170 pays, et traduits en une 20e de langues. 
Au 30e FICFA, son long métrage ZACHARY RICHARD, TOUJOURS BATAILLEUR s’est mérité le Prix du public et la Prix du meilleur moyen ou long métrage acadien, et son film BELLE-ILE-EN-MER, ILE BRETONNE ET ACADIENNE qu’il a réalisé, scénarisé et aussi produit, s’est mérité le prix du meilleur court métrage acadien. Depuis, ces deux films ont été présentés publiquement plus de 80 fois ici et à l’international, ont été diffusés dans 55 pays sur le réseau TV5 Monde, et se sont mérités 21 prix aux festivals.

La table ronde sera animée par LAURENT ALLAIRE
Depuis plus de dix ans, Laurent œuvre dans le milieu du cinéma. Producteur et distributeur au sein de sa compagnie chasseurs films, qui produit du long-métrage et du documentaire, il valorise le cinéma à caractère international, tant par son propos que par le choix de ses collaborateurs.www.chasseursfilms.com

Cette initiative est rendue possible grâce au Fonds communautaire pour le 150e anniversaire du Canada, qui est une collaboration entre la Ville de Moncton, le Gouvernement du Canada et des leaders extraordinaires de l'Atlantique au Pacifique à l'Arctique.

Lancement réussi !

La 31ème édition du Festival international du cinéma francophone en Acadie est officiellement lancée suite à une soirée très réussie. Un public nombreux était au rendez-vous pour découvrir en première mondiale le documentaire de Renée Blanchar NOS HOMMES DANS L'OUEST, puis assister au concert d'ouverture de Mentana.

Pour sa seconde journée, le festival propose deux vernissages pour quatre artistes: Territoire (Land) de Antoine Amnotte-Dupuis, Hannah Claus et Mariana Lafrance à 16h, à la Galerie d'art Louise-Et-Reuben-Cohen, puis Lasart: en simultanée, 35 ans plus tard, Portraits en Super 8 et Sous-Sols de Gabriel Fortin à 18h à la Galerie Sans Nom, située au Centre culturel Aberdeen. 

À 19h, le public pourra assister à la séance Tableaux de Moncton constituée des films courts de Julie Frigault, Maurice-André Aubin, Julien Robichaud et Jeep suivis de MONCTON CORNER de Paul Bossé, présenté en première mondiale. Autre option: le thriller rural PETIT PAYSAN du français Hubert Charuel, précédé du film court de Carla Turcotte DE GRANDES JOURNÉES D'TEMPS.

À 21h, le festival propose une séance à thématique LGBTQ avec IT'S ALRIGHT MICHEL de Marie-Pierre Grenier, précédé de MARGUERITE de Marianne Farley et de LAISSEZ-MOI DANSER de Valérie Leroy.

La majorité des réalisateurs seront présents ce soir pour rencontrer le public. Un programme d'adaptations littéraires se déroulera toujours à 21h avec le tout dernier film de la prolifique Léa Pool ET AU PIRE ON SE MARIERA, précédé du film de l'ontarienne Claudia Hébert, LES DEUXIÈMES, inspiré de la bande-dessinée éponyme de l'auteure québécoise Zviane. 

À 21h également, le volet Art médiatiques proposera la 21ème édition d'Acadie Underground, durant laquelle une dizaine de films réalisés ces dernières semaines en Super 8 seront projetés. Cette soirée se déroule au Centre culturel Aberdeen. 

Les vernissages sont gratuits et le billets pour les films sont en vente sur: www.ficfa.com ou au Cineplex à partir de 18h.

La 31e édition du Festival international du cinéma francophone en Acadie commence aujourd'hui!

Le FICFA commence aujourd’hui avec une soirée d'ouverture des plus prometteuses! Le public est invité à 20h au Théâtre Capitol pour découvrir en première mondiale le film NOS HOMMES DANS L'OUEST de la cinéaste acadienne Renée Blanchar, puis à célébrer l'ouverture du festival avec un concert du groupe Mentana au Centre culturel Aberdeen (3ème étage).

Parmi ses dernières participations au FICFA, Renée Blanchard était venue présenter LES HÉRITIERS DU CLUB en 2015, lequel avait fait salle comble. Elle avait également été présidente du jury long métrage en 2013. La réalisatrice de Caraquet sera accompagnée de sa co-productrice Maryse Chapdelaine (Ça Tourne Productions), de plusieurs membres de l'équipe ainsi que de certains protagonistes du film.

L'honorable John B. Ames, ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, ministre responsable de la Réduction de la pauvreté et la Société de l’inclusion économique et sociale, sera également présent, ainsi que Dawn Arnold, mairesse de Moncton, Yvon Lapierre, maire de Dieppe, Marie-Linda Lord, de Telefilm Canada et Colette Francoeur, directrice de Radio-Canada.

Afin de rester dans l'ambiance du film, le public ira ensuite retrouver Viviane Audet, Robin-Joël Cool, Yannick Parent et Pablo Seib, fabuleux quatuor de Mentana ayant composé la musique de NOS HOMMES DANS L'OUEST, à partir de 22h à la réception d'ouverture du festival au Centre culturel Aberdeen.
Un coupon d'accès gratuit sera remis à toute personne assistant au film d'ouverture. Ce sera 7$ pour les personnes assistant seulement au concert. 

Les billets pour NOS HOMMES DANS L'OUEST sont en vente sur: www.ficfa.com/grille-horaire.
L'ensemble de la programmation de la 31ème édition du FICFA se trouve sur ficfa.com.

Bon festival !

FICFA’S 31st edition presents a wide array of English-subtitled films

Back for its 31st edition, Festival international du cinéma francophone en Acadie, or FICFA, Moncton and Dieppe’s international Francophone film festival, will once again present a large number of English-subtitled films from Canada and abroad.

Including previously-announced closing film CROSS MY HEART by Quebec director Luc Picard, a total of 17 features will be accessible to English-speaking audiences. Winner of the Grand Prix at this year’s Cannes Film Festival and France’s Oscar submission BEATS PER MINUTE by director Robin Campillo leads several Cannes European selections including Michael Haneke’s HAPPY END (Austria’s Oscar submission), Mathieu Amalric’s BARBARA (Poetry of Cinema Award, Un Certain Regard) and Laurent Cantet’s THE WORKSHOP (Un Certain Regard) as well as Critic’s Week revelation BLOODY MILK by first-time feature director Hubert Charuel. Also hailing from France is C’EST LA VIE, the latest dramatic comedy by Olivier Nakache and Éric Toledano, the duo behind the 2012 worldwide hit THE UNTOUCHABLES.

Featured Canadian documentaries include Nova Scotia filmmaker and food writer Aube Giroux’s MODIFIED, an in-depth look at GMO’s and the food industry, IT’S ALRIGHT MICHEL, Marie-Pierre Grenier’s fascinating and touching look at the life of octogenarian trans lothario Michel Gagnon and NB-born Denis Côté’s A SKIN SO SOFT, an essay following six professional bodybuilders. Fictions include Lea Pool’s drama AU PIRE ON SE MARIERA, based on the novel of the same name by Sophie Bienvenu and Robert Morin’s thriller LE PROBLÈME D’INFILTRATION as well as this year’s Best Canadian Feature Film winner at the Toronto International Film Festival, Robin Aubert’s zombie thriller LES AFFAMÉS.

FICFA will also host the premiere of 1999, Dieppe-born Samara Grace Chadwick’s documentary revisiting a wave of suicides that shook Mathieu-Martin High School 18 years ago and the people left in its wake. The screened version will be in English, French and Chiac with French subtitles. It is therefore recommended for viewers with a basic knowledge of French.

In addition to its film program, the festival’s media arts expo, VAM, boasts works including installations and performances that are not language-specific, including the 21st edition of Acadie Underground, Moncton-based Galerie Sans Nom’s Super 8 film creation contest, as well as Séances éphémères, pairing improvised live music with locally-made silent short films.

Great art is meant to be shared. Everyone is welcome to enjoy quality cinema at our region’s only international film festival. You can view FICFA’s English program at ficfa.com/English-program

FICFA will be held from November 16th to 24th, 2017. Full listings can be found at ficfa.com and tickets are available at various locations as well as online.

FICFA’s mission is to promote and disseminate cinema from the international Francophonie to Francophones and francophiles of the Atlantic region while also promoting Acadian cinema at home and abroad.

La programmation de la 31e édition du Festival international du cinéma francophone en Acadie est annoncée !

La programmation de la 31e édition du FICFA a été dévoilée. Le festival se tiendra cette année du 16 au 24 novembre et offrira aux cinéphiles du Grand Moncton plus d’une centaine de films issus de la Francophonie internationale dont plusieurs primeurs acadiennes.

Tel qu’annoncé précédemment, c’est NOS HOMMES DANS L’OUEST de Renée Blanchar, produit par Ça Tourne Productions de Caraquet, qui ouvrira l’édition 2017 le jeudi 16 novembre à 20h au théâtre Capitol. Les séances régulières du festival seront présentées au cinéma Cineplex de Dieppe à l’exception de deux séances le jeudi 23 à l’Auditorium Jacqueline-Bouchard de l’Université de Moncton. Il y aura aussi une présentation spéciale en avant-première de 1999 de Samara Grace Chadwick qui aura lieu au théâtre Capitol le lundi 20 à 19h. En clôture, le vendredi 24 novembre à 20h au Capitol, c’est le film LES ROIS MONGOLS de Luc Picard qui sera présenté en présence du réalisateur. Le film sera précédé de la remise des prix La vague et du film improvisé, réalisé cette année par Marie Lamarche.

Treize films acadiens seront présentés dans la programmation régulière de cette 31e édition et de nombreux autres seront créés et présentés dans le cadre du Volet Arts médiatiques. Une bonne année pour voir des films africains dont le film familial WALLAY du Burkina Faso, ALI, LA CHÈVRE & IBRAHIM d’Égypte et FÉLICITÉ de la République démocratique du Congo. Petit coup de projecteur aussi sur l’Arménie avec un programme double comportant le court métrage MÉDITERRANÉE et BRAVO VIRTUOSE présenté en présence du réalisateur grâce à une collaboration avec le Festival arménien de Moncton.

Plusieurs films de réalisateurs connus comptent parmi la programmation 2017:
HAPPY END d’Haneke, BARBARA de Mathieu Amalric, film d’ouverture d’Un certain regard à Cannes, VISAGES VILLAGES d’Agnès Varda et JR, LE SENS DE LA FÊTE du duo Nakache-Toledano, L’ATELIER de Laurent Cantet, ET AU PIRE, ON SE MARIERA de Léa Pool, LE PROBLÈME D’INFILTRATION de Robert Morin. Des films primés aussi : 120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo, Grand prix du jury à Cannes; UNE FAMILLE SYRIENNE de Philippe Van Leeuw, prix Label Europa et prix du public à Berlin et prix du public à Angoulême; FÉLICITÉ d’Alain Gomis, Ours d’argent pour le Grand Prix de Berlin; LES AFFAMÉS de Robin Aubert, Meilleur film canadien au Festival international de Toronto. Plusieurs films de jeunes réalisateurs et réalisatrices sont aussi au menu. Plusieurs excellents documentaires aussi dont LE VÉNÉRABLE W. de Barbet Schroeder, TA PEAU SI LISSE de Denis Côté et bien d’autres. Encore cette année, le FICFA présente une programmation diversifiée de grande qualité avec de quoi plaire à tous les publics.

Une quarantaine d’invités accompagneront les films de cette 31e édition
Des réalisateurs, des producteurs, des comédiens et bien sûr, les membres des jurys courts et longs métrages des prix La vague 2017. Le jury des moyens et longs métrages sera présidé par Marc H Savoie, producteur à la retraite de Radio-Canada et réalisateur indépendant. Ses collègues seront Hasan Ugur, programmateur du festival du film francophone de Tübingen en Allemagne, la réalisatrice québécoise Lawrence Côté-Collins; le critique et historien du cinéma, Sylvain Garel, chargé du cinéma au sein de l’Association internationale des maires francophones, et le réalisateur québécois Claude Demers. Joannie Lafrenière viendra nous présenter son moyen métrage documentaire SNOWBIRDS et siègera aussi sur le jury court-métrage du festival. Elle sera accompagnée de Shawn Quirk, réalisateur et programmateur pour le Rhode Island International Film Festival, et de la réalisatrice acadienne Emmanuelle Landry.

De nombreuses activités parallèles viendront compléter la programmation du festival. Plusieurs d’entre elles seront présentées dans le cadre du volet Arts médiatiques : atelier, expositions en galerie, soirée de performances audiovisuelles, sans compter la 21e édition du très populaire Acadie Underground. Deux cinéastes auront le privilège de participer à un atelier de création de cinéma immersif en 360°, proposé par l’Office nationale du film, Studio Acadie.  Les festivaliers et artisans du cinéma pourront assister à des présentations (Programme Explorer et créer du Conseil des arts du Canada), conférences (Produire en région) et projections spéciales telles que Kinomada (cinéma nomade). De nouveaux partenaires fusionnent leur programmation à celle du FICFA : le Far Out East Cinema avec la présentation du film SAGE FEMME de Martin Provost et l’Alliance Française de Moncton qui invitera le public à célébrer le Beaujolais Nouveau (vin et fromage) en soirée de clôture.

Retrouvez les détails de la programmation régulière, du Volet Arts Médiatiques et des activités parallèles sur les pages dédiées.

La billeterie est accessible en ligne dès à présent, et dans les points de vente habituels à partir du vendredi 3 novembre.