• Clôture et remise de prix

    Clôture et remise de prix

    Le 30e FICFA prenait fin le 18 novembre avec la remise des Prix La vague

  • L'entracte

    L'entracte

    Une série d'entretiens avec les invités du 30e FICFA, animée par Jean-Baptiste Hervé et présentée par la Distillerie Fils du Roy

  • Programme numérique

    Programme numérique

    Visionnez le programme plein couleur de la 30e édition sur Issuu - aussi disponible en application mobile

  • Les Séries FICFA

    Les Séries FICFA

    Les Séries FICFA sont des activités et concours présentées toute l'année par Picaroons.

Nouvelles

Le FICFA dévoile sa programmation 2014

Dieppe (NB), le 21 octobre 2014 – Film Zone a dévoilé ce matin, lors d’une conférence de presse au Centre des Arts et de la Culture de Dieppe, la programmation de la 28e édition du Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA). L’édition 2014, qui se tiendra du 13 au 21 novembre, offrira aux cinéphiles du Grand Moncton près d’une centaine de films issus de la Francophonie internationale. Le festival visitera aussi une quinzaine de villes en Atlantique grâce à sa Tournée et plus de 7000 enfants du Sud de la province prendront part au programme scolaire offert par le festival.
 

Tel qu’annoncé récemment, le festival ouvrira le jeudi 13 novembre à 20h au Théâtre Capitol avec la première mondiale du long métrage documentaire de Renée Blanchar, Les héritiers du club. Toutes les séances régulières du festival seront présentées au cinéma Cineplex de Dieppe. La première mondiale du documentaire On a bâti une cathédrale de Ginette Pellerin, précédé des courts métrages La formation d’Edmond de Gilles Doiron et du film improvisé du FICFA réalisé par Emmanuelle Landry, sera présenté en clôture le vendredi 22 novembre à 20h au Théâtre Capitol. La projection sera suivie de la remise des prix La vague 2014.

Cette année encore le festival présentera des œuvres issues des quatre coins de la Francophonie internationale. Des œuvres de cinéastes chevronnés et des œuvres de cinéastes émergents sont au menu dans une programmation éclectique, du documentaire d’auteur à la comédie sentimentale, pour rejoindre tous les types de cinéphiles.

Selon la directrice de la programmation, Marie-Renée Duguay, certaines thématiques reviennent quand même comme un fil conducteur dans la programmation. Les questions entourant la transmission, le patrimoine et la mémoire reviennent dans plusieurs films. Les autochtones aussi sont très présents dans les films de cette année. « Comme si dans notre société de consommation où tout est vite jeté, les origines et les legs reviennent au cœur de la création. » 

L’Acadie est à l’honneur cette année. De nombreux films acadiens sont au programme. En plus des quatre films présentés en ouverture et en clôture, une dizaine de films seront présentés, sans compter les œuvres créées dans le cadre du volet Arts médiatiques. Parmi celles-ci, la dernière création du cinéaste acadien Rodrigue Jean, L’amour au temps de la guerre civile.   

De nombreuses activités parallèles viendront compléter la programmation du festival. Plusieurs activités seront présentées dans le cadre du volet Arts médiatiques, ou VAM : ateliers, expositions en galeries, soirée de performances, sans compter la 18e édition du très populaire Acadie Underground et une autre édition spéciale cinéma de PechaKucha. Le FICFA offrira cette année une carte blanche au DocuMenteur, un festival de faux documentaires en Abitibi-Témiscamingue.

 

Encore cette année, le FICFA accueillera de nombreux invités du monde du cinéma d’ici et d’ailleurs : Renée Blanchar, Simon Beaulieu, Maxime Giroux, Anaïs Barbeau-Lavalette, Pierre Reyssat, Adam Kosh, Martin Villeneuve, Geneviève Dulude-DeCelles, Marie-Hélène Viens, Caroline Mailloux, Arthur Lecouturier, Pierre-Luc Latulippe, Julie Lambert, Clémence Marcadier, Jean-Marc E. Roy, Matthew Rankin, Gabrielle Tougas-Fréchette, Rodrigue Jean, Mélanie Carrier, Olivier Higgins, Domenic Bro, François Pierre Breau, Patrick Gauvin, Christine Doyon, Isabelle Darveau, Robert Morin, Julien Cadieux, Marc Savoie, Chris Harrigan, Paul Bossé, Jean-Marc Larivière, Emmanuelle Landry, Gilles Doiron et Ginette Pellerin ont confirmé leur présence et d’autres s’ajouteront d’ici la tenue de l’événement. Le festival accueillera aussi des représentants d’organismes et de partenaires.

Pour souligner le 40ème anniversaire de la présence de l’Office national du film en Acadie, le festival tiendra, conjointement avec l’ONF, un atelier de deux jours ayant pour thème Faire du cinéma d’auteur aujourd’hui?. Cet atelier a pour but de réunir les réalisateurs pour réfléchir à l’avenir du cinéma d’auteur en Acadie tout en présentant des modèles qui fonctionnent ailleurs.

Le jury long métrage de la 28e édition sera présidé par Kathrin Kohlstedde. Francophile passionnée, Madame Kohlstedde est responsable de la programmation du Festival international du film d’Hambourg en Allemagne depuis 1999 et elle est membre du comité de sélection du marché de coproduction de la Berlinale. Le jury court métrage du festival sera présidé par Carol Courchesne. Membre fondateur et directeur de la programmation du festival DocuMenteur et responsable du volet Espace Vidéo/Espace Court du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, Monsieur Courchesne est aussi réalisateur et comédien. Il est aussi à l’origine du regroupement Les racamés, un collectif de vidéastes.

Le Festival international de cinéma francophone en Acadie (FICFA), est organisé par Film Zone Inc., un organisme sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir et de rendre accessible le cinéma de la Francophonie internationale aux francophones et francophiles de l’Atlantique tout en faisant connaître le cinéma acadien en Acadie et dans la Francophonie. 

Pour plus de renseignements ou pour obtenir une entrevue, veuillez contacter :

Emilie Peltier, Responsable des relations de presse FICFA 2014 -Tél. : (506) 863-8846 / presse@ficfa.com

Affiche de la 28e édition du FICFA

Le FICFA dévoile l’imagerie de sa 28e édition, qui aura lieu du 13 au 21 novembre 2014.

L’oeuvre, une photo de Louis-Philippe Chiasson avec conception graphique de Pierre S. Blanchard, s’intitule LUNATIQUE. Elle fut choisie non-seulement pour sa beauté mais pour son symbolisme; une lumière solitaire qui traverse la pénombre et pénètre l'esprit des gens… En d’autres mots, le cinéma. Le photographe s’est pris lui-même en photo à la pleine lune dans la forêt néo-écossaise lors de la dernière nuit de ses 34 ans.

La programmation de la 28e édition sera dévoilée le mardi 21 octobre à 11h au Centre des arts et de la culture de Dieppe.

Dévoilement de la programmation 2014 du FICFA

Joignez-vous à nous pour le dévoilement de la programmation de la 28e édition du FICFA lors de la conférence de presse qui se déroulera au Centre des arts et de la culture de Dieppe, le mardi 21 octobre à 11h. Au plaisir de vous y voir!

AUX LIMITES DE LA SCÈNE de Guillaume Paquin

Écrit et réalisé par Guillaume Paquin, le documentaire AUX LIMITES DE LA SCÈNE explore le travail des chorégraphes montréalais Virginie Brunelle, Frédérick Gravel et Dave St-Pierre. Le film de 52 minutes révèle une nouvelle génération qui provoque et bouscule la danse contemporaine.

Présenté le 16 octobre à 21h dans la grande salle du Centre culturel Aberdeen par le Festival de danse en Atlantique en collaboration avec les Séries FICFA.

LES INVISIBLES de Sébastien Lifshitz

À l'affiche au Ciné-club Séries FICFA / Alliance française de Moncton :

Des hommes et des femmes, nés dans l'entre-deux-guerres, ils n'ont aucun point commun sinon d'être homosexuels et d'avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société les rejetait. Ils ont aimé, lutté, désiré, fait l'amour. Aujourd'hui, ils racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des gens comme les autres et l'obligation de s'inventer une liberté pour s'épanouir. Ils n'ont eu peur de rien...

Présenté le 10 octobre à 19h dans la grande salle du Centre culturel Aberdeen.

Entrée, 6$.
Bar payant.