• NOS HOMMES DANS L'OUEST

    NOS HOMMES DANS L'OUEST

    Le nouveau documentaire de la cinéaste acadienne Renée Blanchar sera le film d'ouverture de la 31e édition du FICFA

  • Tourne à Québec

    Tourne à Québec

    Réalisez un court métrage avec la coopérative de production Spira! La date limite est le 2 novembre 2017.

Nouvelles

Deux productions du FICFA sélectionnées par Téléfilm Canada représenteront l’Acadie lors de la 70e édition du Festival de Cannes.


Panorama derrière les pavillons du Marché du film du Festival de Cannes. Photo : Marc Gauthier

EXTÉNUÉ
(RESTLESS) de Chris Roy et Nicholas Staples et LE FILS DU CAPITAINE de John Jerome, Albénie Delacôte et Emmanuelle Landry, produits lors du 30e FICFA en novembre dernier, seront présentés dans le cadre du volet Talent tout court de Téléfilm Canada et représenteront l’Acadie au prochain Marché du film du Festival de Cannes en mai 2017. Ces deux courts métrages avaient été réalisés pour Objectifs Obliques selon plusieurs contraintes : un thème tiré au sort, un budget de 500$ et un temps limité.
 
Angèle Cormier, commissaire du Volet Arts médiatiques du FICFA se dit « ravie d'apprendre que deux films réalisés dans le cadre d'Objectifs Obliques fassent partie de cette vitrine canadienne à Cannes. Des opportunités comme celle-ci contribuent assurément à la mise en valeur des cinéastes émergents acadiens et nous réaffirment l'importance des projets de création que nous avons mis sur pied au cours des dix dernières années. »
 
Pour John Jerome et Albénie Delacôte, il s’agit d’un second voyage à Cannes, puisqu’ils avaient déjà eu la chance de participer au festival en 2015, suite à la sélection de leur court métrage JIMMY, toujours dans le cadre du volet Talent tout court. Pierre Blanchard, alias Albénie, se prépare à ce nouveau séjour: « C’est une énorme reconnaissance d’être choisi encore une fois cette année à ce programme. Ma première expérience à Cannes en 2015 était un rêve sans comparaison. Cette fois-ci, puisque je sais un peu plus à quoi m’attendre, je vais être plus vigilant à faire des rencontres, faire la promotion de film, et participer aux activités du pavillon canadien organisées par Téléfilm. C’est un grand honneur d’être choisi une deuxième fois, c’est encourageant et cela m’inspire d’en faire plus. »
 
Emmanuelle Landry, quant à elle, est ravie de pouvoir démultiplier ses expériences en tant que cinéaste : « Pierre et John avaient déjà l'idée de base pour le scénario et je me suis sentie vraiment interpellée par l'histoire. C'est le film auquel j'ai participé qui me ressemble le plus, avec une touche de drame humain, mais en restant quand même dans le loufoque et le surréel, avec beaucoup de couleurs, d'objets bizarres et de musique. John et Pierre ont tellement de talents artistiques, c'était vraiment le fun et inspirant de pouvoir créer avec eux le mystérieux univers du fils du capitaine. »
 
Grâce au soutien financier de ArtNB et du Ministère Tourisme, Patrimoine et Culture du Nouveau-Brunswick, les cinq réalisateurs souhaitent être présents à Cannes afin de représenter le cinéma acadien sur la croisette. Marie-Renée Duguay, directrice de la programmation, et Marc Gauthier, directeur général du FICFA seront également sur place.
 
La 70e édition du Festival de Cannes aura lieu du 17 au 28 mai 2017. Les deux courts métrages seront présentés entre le 21 et le 23 mai 2017.



Bourse d’études de 15 000$ offerte à un auteur, réalisateur ou producteur franco-canadien de la relève!

Oeuvrez-vous en écriture, réalisation ou production? Êtes-vous franco-canadien vivant à l’extérieur du Québec? Si oui, Unis TV offre une bourse d’études de 15 000$ pour la prochaine édition du programme Télévision de l’Institut national de l’image et du son (INIS) qui débutera le 21 août prochain à Montréal. Les candidats doivent soumettre leur candidature d’ici le 19 avril 2017. 

Cliquez ici pour plus d'informations. 

La Tournée du cinéma québécois s'arrête à Moncton!

Présentée par Québec cinéma en collaboration avec Radio-Canada, la Tournée du cinéma québécois s'associe une fois de plus avec les Séries FICFA pour la présentation de deux excellents longs métrages à Moncton. Les projections ont lieu à la Salle Bernard-LeBlanc du Centre culturel Aberdeen et l'entrée est 8$ à la porte pour chaque soirée.

À l'affiche :

Lundi 27 mars à 19h :

TUKTUQ de Robin Aubert
Canada (Québec) 2016 / Drame / 95 min

Avec : Robin Aubert (Martin Brodeur), Minnie Arngak, Jessica Arngak, Peter Arngak, Thimothy Etidloie et les voix de Brigitte Poupart et Robert Morin

Synopsis
Un caméraman est envoyé dans un petit village du Nunavik. Son travail consiste à tourner des images d’archives pour le compte du Gouvernement Libéral. Se liant d’amitié avec une famille inuit, il prend connaissance de leurs traditions en lien avec la richesse du territoire. Parallèlement, il apprend que l'on devra bientôt déporter le village et ses habitants en raison d’exploitations minières. Confronté aux conversations téléphoniques avec son employeur et son ex copine, le caméraman remettra en question ses propres idéaux et le but véritable de sa venue en ces terres.



Mardi 28 mars à 19h :

Canada (Québec) 2016 / Drame / 184 min

Avec : Charlotte Aubin, Laurent Bélanger, Emmanuelle Lussier-Martinez, Gabrielle Tremblay

Synopsis
Klas Batalo, Giutizia, Tumulto et Ordine Nuovo, quatre Québécois dans la vingtaine, refusent le monde tel qu’il leur est offert. Trois ans après le « Printemps Érable », et s’en dissociant, ils se lancent dans des actions de vandalisme qui tendent de plus en plus vers le terrorisme. Mais leur avant-garde révolutionnaire ne rejoint visiblement pas les aspirations dominantes de la société et risque à tout moment de leur éclater au visage.

Le comédien Laurent Bélanger sera présent pour la projection.

Retour sur la soirée hommage au FICFA des RVCQ 2017 de Montréal

L’hommage au FICFA, organisé dans le cadre du GRAND RENDEZ-VOUS FRANCO-CANADIEN de la 35e édition des Rendez-vous du cinéma québécois s'est déroulé dans une belle ambiance de célébration mercredi 1er mars dernier, dans le Bistro SAQ de la Cinémathèque québécoise. 

Un Grand rendez-vous réussi, où l'équipe du FICFA a pu apprécier la présence de nombreux acadiens, réalisateurs (Phil Comeau, Rodolphe Caron, Ginette Pellerin, Julien Cadieux, Emmanuelle Landry...) ou séjournant sur Montréal (Marie-Noëlle Ryan, ancienne présidente du FICFA...), et d'une multitude d'amis québécois qui "n'auraient manqué cela pour rien au monde" (Simon Beaulieu, récipiendaire du prix La Vague 2014 pour MIRON: UN HOMME REVENU D'EN DEHORS DU MONDE, Richard Brouillette, récipiendaire du prix La vague 2015 pour ONCLE BERNARD: UNE LECON D'ANTI-ECONOMIE, Ève Duranceau, membre du jury long métrage 2016, et bien d'autres...). 

Pour sa part, le prix récompensant le Meilleur film franco-canadien de la programmation 2017, a été remis par Unis TV à la réalisatrice ontarienne Claudia Hébert pour son film LE DENI, présenté au FICFA 2016. Le jury franco-canadien était composé de Pierre Gang d’Unis TV, François Lemieux de la Tournée du cinéma québécois et Dominique Léger du FICFA.
 
La fête qui s'est poursuivie en musique avec Joseph Edgar, accompagné de ses musiciens, et Arthur Comeau, aux platines, a comme prévu fait danser le public jusqu’aux petites heures! 

Le Grand rendez-vous franco-canadien était présenté par Unis TV en collaboration avec le Front des réalisateurs indépendants du Canada avec le soutien du Gouvernement du Québec.

Hommage au FICFA et films acadiens aux RVCQ 2017 de Montréal

Dans le cadre de la 35e édition des Rendez-vous du cinéma québécois, Québec cinéma et Unis TV célèbreront le GRAND RENDEZ-VOUS FRANCO-CANADIEN lors d’une soirée durant laquelle un hommage sera rendu au Festival international du cinéma francophone en Acadie, afin de souligner son 30e anniversaire. Cette soirée sera aussi l’occasion de remettre le prix récompensant le Meilleur film franco-canadien de la programmation 2017, remis par Unis TV.
 
La fête se poursuivra en musique avec deux artistes acadiens: l’un du Nouveau Brunswick, Joseph Edgar, accompagné de ses musiciens, pour présenter leur nouveau spectacle Ricochet, l’autre de Nouvelle-Ecosse, Arthur Comeau, qui sera aux platines pour faire danser le public jusqu’aux petites heures. Évènement Facebook ici.
 
Cette soirée-hommage aura lieu le mercredi 1er mars 2017 à 19h à la Cinémathèque québécoise (Bistro SAQ) au 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal.
 
Plusieurs membres de l’équipe du FICFA seront présents à cet événement. L’assistante de la programmation Dominique Léger fera également partie des membres du jury du Meilleur film franco-canadien de cette 35e édition des RVCQ. La cinéaste Emmanuelle Landry sera aussi au festival pour présenter le court métrage ANTOINE ET ALEXEI, produit par SPIRA et le FICFA dans le cadre du projet Tourne à Québec 2016. Une autre coproduction du FICFA, le court faux documentaire RIGHT ACADIEN, réalisé par Marc-Antoine Doyon lors du Festival Acadie Rock 2016 pour la quatrième édition de l’Acadie suit son COURT, fait également partie de la programmation dans la sélection régulière.
 
D’autres films acadiens seront présentés lors de cette édition : SIMPLEMENT VIOLA de Rodolphe Caron, HERMÉNÉGILDE CHIASSON, DE RUPTURES EN CONTRAINTES de Ginette Pellerin, BELLE-ÎLE-EN-MER, ÎLE BRETONNE ET ACADIENNE de Phil Comeau et BILL BOWL de Julien Cadieux. Avec des productions de l’Ontario et de la Colombie-Britannique, ceux-ci sont en lice pour le prix du Meilleur film franco-canadien, un prix présenté par Unis TV comprenant une bourse de 1 500$ en argent.

Le Grand rendez-vous franco-canadien est présenté par Unis TV en collaboration avec le Front des réalisateurs indépendants du Canada avec le soutien du Gouvernement du Québec.
 
Pour plus d’information, veuillez contacter Dominique Léger à projets@ficfa.com ou au (506) 855-6050