Édition 2016


Les Matinées scolaires du FICFA sont de retour en automne 2016 grâce à la collaboration de nos partenaires du District scolaire francophone Sud du Nouveau-Brunswick, le Conseil scolaire acadien provincial de la Nouvelle-Écosse, l'appui de Cineplexle Centre des arts et de la culture de Dieppe et de Patrimoine canadien.

Cliquez ici pour plus d'informations sur la participation aux Matinées scolaires 2016.

Articles
Bon départ pour la tournée scolaire du FICFA, Sylvie Mousseau, l'Acadie Nouvelle, 16 octobre 2016




________________

Édition 2015

Les Matinées scolaires, encore un succès cette année!

Moncton, le vendredi 23 octobre 2015 – Les Matinées scolaires du FICFA se terminent aujourd’hui, après trois semaines intenses de projections de films francophones pour les écoles du Grand Moncton. Cette année, les Matinées scolaires ont touché plus de 8000 enfants des écoles Anna Malenfant, Le Sommet, Les Bâtisseurs, Carrefour de l’Acadie, Marée-Montante, Mrg-François Bourgeois, Abbey-Landry, Louis J. Robichaud, Saint-Henri, le Mascaret, l'Odyssée, Kent Sud… Avec de nouvelles écoles participantes comme celle de Bouctouche ou encore Les éclaireurs à Fredericton, ce sont plus de 600 enfants supplémentaires qui ont eu la chance de vivre cette expérience.

Depuis plus de 20 ans, le FICFA offre des projections aux jeunes du district francophone sud. Chaque année, le volet scolaire touche de plus en plus d’enfants et d’adolescents. Le but des matinées scolaires est de faire découvrir aux jeunes des films francophones, pour la plupart primés dans divers festivals internationaux. Ces films leur font découvrir des réalisateurs différents, des techniques de réalisation différentes, de nouvelles cultures, ainsi que des sujets différents de ce qu’ils peuvent avoir l’habitude de voir.

Au programme de cette année, les enfants de la maternelle à la 5ème année ont pu découvrir GUS PETIT OISEAU, GRAND VOYAGE, une animation franco-belge réalisée par Christian De Vita, qui raconte la migration des oiseaux vers un pays plus chaud alors que le froid s’installe peu à peu dans leur région. Une belle occasion pour les jeunes d’appréhender les défis que peut engendrer un tel voyage.

Les scolaires de la 6ème à la 8ème année quant à eux, ont eu la chance d’écouter en version française LE PROMENEUR D’OISEAU, un film réalisé par Philippe Muyl, qui a été tourné en Chine en mandarin. Les enfants ont pu découvrir de merveilleux paysages mais aussi réfléchir sur les valeurs importantes de la vie qu’il ne faut pas oublier, dans un monde où tout va beaucoup trop vite et où les gadgets électroniques prennent beaucoup de place.

Le troisième film présenté s’intitule HENRI HENRI et a été réalisé par le québécois Martin Talbot en 2014. Ce film, qui traite de l’isolement, a été en nomination dans 6 catégories à la cérémonie des Prix Écrans 2015 de Festival international de Toronto. Il a été présenté aux jeunes de la 9ème à la 12ème année.

Marie-Pierre Valay-Nadeau, coordinatrice et responsable des matinées scolaires du FICFA, est très satisfaite et fière de l’expérience de cette année : « En plus d’être une expérience passionante pour les enfants, les films présentés sont de vrais outils linguistiques, culturels et pédagogiques pour les enseignants.»

Marie-Pierre Valay-Nadeau


Une enseignante de la région Kent est ravie de cette démarche : «Merci beaucoup! Nos jeunes avaient vraiment hâte de venir au cinéma. J'en ai quelques-uns pour qui c'était la première fois qu'ils prenaient l'autobus ou venaient au cinéma. Ce fut une très belle expérience pour eux! ».

Une enfant a dit, à propos du film GUS: « C’était le plus beau film que j’ai vu de ma vie… Est-ce qu’il rejoue demain? » 

Ce projet est principalement soutenu par Cineplex et le Centre des arts et de la culture de Dieppe qui encore une fois cette année, mettent à disposition leurs salles respectives. Le District francophone sud, de son côté, appuie la coordination et encourage cette initiative.