vendredi 15 mars 2019
La Tournée Québec Cinéma débarque à Moncton le 26 mars!

La Tournée Québec Cinéma, en collaboration avec Radio-Canada, se réjouit de pouvoir faire découvrir aux néo-brunswickois deux longs métrages de cinéastes québécois dans le cadre des Séries FICFA, à Moncton!

Les deux projections ont lieu le mardi 26 mars 2019 à la Salle Bernard-LeBlanc du Centre culturel Aberdeen. Les billets sont uniquement disponibles à la porte au prix spécial de 8$ la séance. Cliquez ici pour l'évènement. 

À l’affiche :

19h00 - IMPETUS de Jennifer Alleyn

Impetus : mot latin signifiant impulsion, force de mouvement. Une cinéaste montréalaise tente de réaliser son nouveau projet à New York, mais la vie fait dévier ses plans et le tout prend des directions inattendues. Une peine de cœur, un acteur qui disparaît, l’amour de la musique, une crise existentielle… Naviguant sans cesse entre documentaire et fiction, Jennifer Alleyn propose une œuvre déroutante et inventive. Dans ce récit à tiroirs profondément intime, quelle est la part de réalité et celle de la création?? Suivez les guides Pascale Bussières et Emmanuel Schwartz et expérimentez un cinéma viscéralement libre.

En présence de la réalisatrice.

21h00 - À TOUS CEUX QUI NE ME LISENT PAS de Yan Giroux

Le premier long-métrage de Yan Giroux s’inspire librement de la vie et de l’œuvre d’Yves Boisvert (1950-2012), poète aussi essentiel que radical. Homme engagé et créateur excentrique, l’auteur de Cultures périphériques maniait hardiment avant-garde et politique. Au cinéma, il colle parfaitement à la peau d’un vibrant Martin Dubreuil, qui débarque dans l’existence de Dyane et de son fils Marc pour le meilleur et pour le pire… Ici, la figure du poète agit en tant que symbole de tout esprit subversif refusant les conventions castratrices de la société et de l’« industrie » culturelle. Un hommage senti à tous ces « chaouins », rebelles magnifiques.

Vidéoconférence avec le réalisateur.


Jennifer Alleyn - Née en Suisse, Jennifer Alleyn est une cinéaste et photographe basée à Montréal. Elle a reçu plusieurs prix internationaux pour ses documentaires (L’atelier de mon père, Dix fois Dix) et courts métrages de fiction (Svanok, Le regard de Delphine), en plus de signer des installations artistiques.

Yan Giroux - En documentaire ou en fiction, Yan Giroux accorde une place prépondérante à l’expérience cinématographique. Sa réflexion sur la durée et le territoire se manifeste par l’utilisation fréquente du plan séquence. Il a réalisé 3 longs-métrages documentaires et plusieurs courts-métrages de fiction dont Surveillant sélectionné au prestigieux festival de Sundance en 2012, qui s’est mérité entre autres le prix du meilleur court-métrage au Festival International de Film de San Francisco. Mi niña mi vida (2013) a lui aussi été sélectionné à Sundance avant de parcourir le monde dans d’autres festivals.