mardi 15 octobre 2019
Le FICFA dévoile les films d'ouverture et de clôture de la 33e édition

Le Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA), qui se tiendra du 14 au 22 novembre prochains, a le plaisir d’annoncer les films d’ouverture et de clôture. Le très attendu long métrage acadien POUR MIEUX T’AIMER présenté en première mondiale, et le déjà culte PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU encadreront cette 33e édition.

POUR MIEUX T’AIMER, réalisé par le binôme acadien Denise Bouchard et Gilles Doiron, ouvrira le festival le jeudi 14 novembre à 20h au Théâtre Capitol. Cette fiction écrite par Denise Bouchard raconte l’histoire d’une famille dont la mère a disparu, il y a 30 ans, sans laisser de traces. Son mari et ses deux fils se sont reconstruits un semblant de vie comme ils ont pu, torturés par le questionnement. Quand une jeune Roumaine inconnue débarque pour leur apporter ce qui semble être les morceaux qui manquent à leur histoire, chacun doit faire face à ses démons, qui ne sont pas ceux que l’on pense. À travers un film perçant et sensible, Gilles Doiron et Denise Bouchard, qui avaient réalisé ensemble le court métrage BASCULE en 2016, sont ravis : «  Nous sommes bien heureux et charmés d’ouvrir le FICFA avec ce film ». Les cinéastes ainsi que plusieurs acteurs et membres de l’équipe seront sur place pour présenter ce film en compétition pour le Prix La vague de la Meilleure oeuvre acadienne moyen ou long métrage. Ce film d’auteur est produit et distribué par Botsford Bros Inc. La soirée d’ouverture est présentée par Unis TV.



Lors de la soirée de clôture du festival le vendredi 22 novembre à 20h au théâtre l’Escaouette, le public du Grand Moncton aura la chance de découvrir le long métrage français PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU de Céline Sciamma, nominé 11 fois depuis son Prix du scénario au Festival de Cannes 2019. En 1770, Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde... Dans ce film d’une grande subtilité, Céline Sciamma signe un film magnifique sur le regard et la naissance du désir entre deux êtres. Produit par Lilies Films, PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU est en compétition pour le Prix La vague du Meilleur long métrage de fiction international.



Ce film sera précédé de C'EST LE ROCK QUE J’AI AIMÉ, court métrage réalisé par les acadiennes Angie et Tracy Richard. Présenté en première mondiale, ce film est le fruit du projet Tourne à Québec, une collaboration entre le FICFA et Spira, coopérative de cinéastes indépendants de Québec.

En guise de 5 à 7 de clôture, l’Alliance Française de Moncton célèbrera l’annuel Beaujolais Nouveau où le public pourra venir déguster les derniers crus de ce vin rouge français tout en savourant fromages et charcuteries de producteurs de la région.

À noter que contrairement aux années précédentes, le jury remettra les Prix La vague 2019 le jeudi 21 novembre. Plus d’informations sont à venir à ce sujet.

Le festival se tiendra du 14 au 22 novembre 2019. La programmation complète de la 33e édition du FICFA sera dévoilée lors d’une conférence de presse qui aura lieu le mardi 29 octobre à 11h. Les billets des séances d'ouverture et de clôture sont en vente dès aujourd’hui sur www.ficfa.com.