VERNISSAGE - ENVELOPING SELF I SMELL MEMORY KAREN ELAINE SPENCER Exposition en montre du 16 novembre au 14 décembre 2018

ENVELOPING SELF I SMELL MEMORY
KAREN ELAINE SPENCER

Ce sont des souliers de pain de karen. elle a marché de son studio au parc avec. c’était une marche inconfortable. le pain s’est rompu et est tombé sur le trottoir. au parc, elle a enlevé les souliers de pain et les a placés sous un arbre. elle pensait que les oiseaux les mangeraient. ils n’ont pas. elle a attendu et regardé longtemps, puis elle décida de ramasser ses souliers de pain et de les emmener au studio.

Une boucle vidéo regroupant trois œuvres : karen’s bread shoes, neck hold, et swim’s walk, explore la performance avec une caméra (par opposition à la performance pour la caméra) pour insister sur une valeur inhérente à la maladresse - performer et se filmer. Les trois œuvres, créées en 2002, refusent une valeur de production élevée, s’alignant plutôt avec une sorte de cinéma vérité.

Dans les représentations, le pain et le corps se confondent et l’artiste compare la croissance de la population âgée au Canada avec le traitement et la valeur des produits de consommation expirés.

Karen Elaine Spencer maintient une pratique en studio, en performance, en commissariat et en écriture. Oscillant entre un travail de rue, des expositions dans des galeries et des projets via le web, spencer interroge les hiérarchies et explore la manière dont nous, comme êtres passagers, occupons le monde dans lequel nous vivons. Depuis l’obtention de sa maîtrise en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal en 2001, elle a été invitée à plusieurs programmes de résidences internationales. Son travail a été présenté dans diverses galeries et centres d’artistes, dont le Centre Clark (2017), Little Berlin à Philadelphie (2015) et la Grande Bibliothèque de Montréal (2013), et ses œuvres font partie de collections publiques et privés. Elle a reçu le prix La Centrale Powerhouse (2012) et a été finaliste du prix en art actuel du Musée national des beaux-arts du Québec (2016).