Drame
MARIA CHAPDELAINE
158 MIN | Canada (Québec) | 2021 | V.O. française | S.-T. anglais
Équipe
Synopsis
Projections
Réalisation
Sébastien PIlote
Musique
Philippe Brault
Montage
Richard Comeau
Scénario
Sébastien Pilote
Interprétation
Sara Montpetit
Sébastien Ricard
Hélène Florent
Émile Schneider
Robert Naylor
Antoine Olivier Pilon
Martin Dubreuil
Gilbert Sicotte
Image
Michel La Veaux
Direction artistique
Jean Babin
Distribution
MK2 Mile End (Canada)
Production
Pierre Even
Sylvain Proulx

En 1910, Maria Chapdelaine, une jeune fille de dix-sept ans, vit avec sa famille aux abords de la rivière Péribonka au nord du lac Saint-Jean. Les Chapdelaine travaillent sans relâche pour repousser toujours plus loin les limites de la forêt. Là où les difficultés du quotidien s’arriment avec la délicatesse d’une vie familiale chaleureuse, Maria, forte et pleine d’espoir, se retrouve devant des dilemmes de taille. François Paradis, un ancien voisin de la famille qu’elle aime depuis son enfance, devenu coureur des bois et guide pour les étrangers, lui fait la promesse de revenir au printemps pour l’épouser. Mais le printemps se fait attendre, et deux prétendants vont alors se manifester. Lorenzo Surprenant, un jeune exilé qui travaille dans les «factries» du Massachusetts, offre à Maria de le suivre aux États-Unis, et Eutrope Gagnon, leur vaillant voisin, lui propose de défricher les lots de terre qu’il a pris tout près de ceux des Chapdelaine. Maria, poussée dans le monde adulte, devra soudainement choisir son avenir de femme.

Sébastien PIlote
Sébastien Pilote est né en 1973. Il a grandi dans un village du Saguenay (St-Ambroise) avant de s’établir à Chicoutimi. Après avoir terminé ses études universitaires en arts/cinéma (Université du Québec à Chicoutimi), il a travaillé pendant plusieurs années comme programmateur pour le festival Regard sur le court métrage au Saguenay et comme réalisateur de reportages pour la télévision. En 2007, il réalise Dust Bowl Ha ! Ha !, un court métrage qui lui permet de se faire remarquer dans plusieurs festivals. Le vendeur, son premier long métrage, a été unanimement placé dans la liste des meilleurs films de 2011. Son deuxième long-métrage, Le démantèlement, est sélectionné à La Semaine de la Critique à Cannes où il remporte le prix SACD pour le meilleur scénario. Le film reçoit à Paris le prix du meilleur film aux Trophées francophones du cinéma en 2014. La même année, la Fédération internationale de la presse cinématographique (la FIPRESCI) lui remet son prix au festival de Turin. La disparition des lucioles, son troisième long métrage, a été sélectionné en compétition lors de la 53e édition du festival de Karlovy Vary.
dimanche 14 novembre
SÉANCE 17 - MARIA CHAPDELAINE
CINEPLEX DIEPPE 7
15:00
Billets