MOT DU PRÉSIDENT

Nous sommes très fièr.e.s de vous présenter cette 35e édition du FICFA, de retour dans les salles, pour faire vibrer les cinéphiles de la région. Le FICFA est devenu, au fil des années, un événement incontournable en Acadie, et met en avant les artistes d’ici et de toute la francophonie. Le festival mettra une fois de plus à l’honneur un cinéma de qualité que ce soit au travers de sa programmation régulière, mais aussi avec le volet arts médiatique et les différentes rencontres entre professionnels du milieu.

Cette nouvelle édition est rendue possible grâce à une équipe dédiée et enthousiaste qui prépare ce rendez-vous depuis plusieurs mois. Nous tenons à souligner l’apport extraordinaire de Gilles Ratté qui a assuré la présidence pendant les dix dernières années et la contribution inestimable de Marc Gauthier qui fut directeur général jusqu’au printemps denier et qui a su mener la gestion du FICFA avec professionnalise durant de nombreuses années.

Nous souhaitons la bienvenue à Mélanie Cleriot à la barre de la direction générale, qui a d’ores et déjà pris en main avec brio l’organisation de cette édition.

Un immense merci aux bénévoles, à l’équipe et à nos commanditaires sans qui cette aventure ne serait possible.

Bon festival!

Romain Blanchard

MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

Un premier festival, ça nous marque toujours... Et vu le contexte actuel, je pense qu’il me sera difficile d’oublier mon premier FICFA en tant que DG !

Prendre la barre d’un tel événement a toujours quelque chose d’impressionnant. Mais heureusement j’ai la chance de pouvoir compter sur une merveilleuse équipe, avec laquelle nous travaillons d’arrache pied pour vous préparer un magnifique festival quoi qu’il arrive.

Nous sommes donc extrêmement fier.es de pouvoir vous offrir une édition hybride, dont la majorité des activités pourront avoir lieu en présentiel - le tout dans les conditions les plus agréables et sécuritaires possibles.

Une nouveauté pour cette 35e édition, le programme FICFA en Famille, qui proposera de nouvelles activités pour les plus jeunes. Mais n’ayez aucune crainte, vous trouverez également à la programmation les grands classiques, comme les soirées du Volet Arts Médiatiques et le Volet pro. Sans oublier que les fans de notre édition « linge mou » auront encore la possibilité de regarder des films depuis le confort de leur sofa !

De la première bande annonce au dernier générique de fin, nous espérons que vous redécouvrirez le plaisir de partager une bonne séance avec des ami.es. Alors laissez-vous surprendre comme si c’était, pour vous aussi, votre premier FICFA !

Mélanie Cleriot

MOT DE LE·A RESPONSABLE DE LA PROGRAMMATION

Cher public du FICFA,

Nous voilà déjà rendu·es à notre 35e édition! Après une édition « Linge mou » qui s’est avérée être assez l’fun malgré tout, nous sommes heureux·ses de revenir à une formule hybride avec un retour en salle où nous nous retrouverons enfin entre cinéphiles.

Tout d’abord, j’aimerais prendre un moment pour officiellement souhaiter la bienvenue à notre nouvelle directrice générale, Mélanie Clériot. Mélanie a su relever la difficile tâche de prendre le relais de Marc Gauthier, que je salue, et ce avec brio. Je parle au nom de toute l’équipe lorsque je dis que c’est un plaisir de travailler avec toi, Mélanie!

La programmation de cette 35e édition représente notre volonté de vivre la vie pleinement suite à des obstacles éprouvants, notamment une pandémie mondiale. Les personnages que vous retrouverez dans ces films vont au-delà de la résilience pour atteindre une qualité de vie qu’iels méritent, avec l’amour et la compassion de leurs proches et de leurs communautés. J’espère que ces films vous mettront un baume sur le coeur comme ils l'ont fait pour moi.

Parmi cette sélection se retrouvent aussi cinq courts métrages acadiens qui représentent bien l’Acadie que nous connaissons aujourd’hui : ses états d’âmes, ses paysages et son identité queer, ainsi que ses artistes qui y habitent et qui y crééent.

Je vous souhaite une excellente 35e édition et au plaisir de vous retrouver en salle!

PS Vous pouvez quand même porter votre linge mou dans les salles de cinéma, j’dis ça d'même :)

Dominique Léger

MOT DE LA COMMISSAIRE DU VOLET ARTS MÉDIATIQUES

La pandémie m’a fait réfléchir à l'impact de l’isolement et comment plusieurs ont été fragilisées au cours de ces 20 derniers mois. Si les artistes n’ont pas le meilleur filet social de leur côté, la situation actuelle ne leur porte pas plus soutien. En tant qu'organisatrice d’événements, il m’est d’autant plus important de continuer à appuyer ces artistes, à leur proposer des projets et des plateformes de présentation. Même si nos budgets ne sont pas énormes, la conception et l’achèvement de projets font du bien. Le travail en collectivité fait du bien. L’art fait du bien...

Nous organisons notre deuxième festival en temps de pandémie, et cette fois-ci, nous pouvons planifier nos événements un peu comme avant, tout en respectant les consignes établies. Nous nous réjouissons de pouvoir vous retrouver en personne autour de vernissages et de soirées de projection!

La programmation du VAM ne serait pas complète sans la contribution de nos partenaires présentateurs. L’atelier d’estampe Imago présente un projet collaboratif entre Jennifer Bélanger et Emma Delaney qui sera en montre durant la semaine du festival. Pour sa part, la Galerie d’art-Louise-et-Reuben-Cohen présente une exposition de Jessica Arseneau qui sera présentée jusqu’au 19 décembre. Vous aurez donc amplement de temps à vous déplacer pour venir voir son nouveau travail.

En honneur du 25e anniversaire d’Acadie Underground, ARTériel a réalisé un nouveau balado qui vous fera découvrir l’histoire de cet événement légendaire. Vous pourrez ensuite assister à Acadie Underground avec une toute nouvelle perspective sur l’événement!

Séances Éphémères, notre soirée de performances audiovisuelles, invite des artistes de diverses pratiques à réaliser un court-métrage silencieux. Un orchestre compose une trame sonore en temps direct alors que les films sont projetés pour la première fois. C’est une soirée unique, un moment dans le temps qu’on ne peut vivre qu’une seule fois.

Nous offrons une formation sur les approches DIY à la création en arts médiatiques. Cet atelier animé par Annie France Noël et Étienne Boivin fera suite à celui présenté l’année dernière. L’atelier comprendra un mini tournage et mettra en lumière à la fois les étapes à suivre en préparation de celui-ci et comment maximiser le temps une fois l'équipe et les comédiens sur place.

Enfin, Objectifs Obliques sera de retour avec une 11e édition. Événement incontournable du VAM, il permet à 14 personnes de travailler en équipe afin de réaliser un court-métrage avec un petit budget et un accès à des équipements professionnels. C’est une belle occasion pour découvrir de nouveaux courts métrages et d’en apprendre plus sur les artistes invités.

Nous avons hâte de vous retrouver autour de ces activités et ces belles soirées!

Angèle Cormier