Billets

mardi 20 octobre 2020Découvrez les films d’ouverture et de clôture

Le Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) a le plaisir d’annoncer les deux longs métrages qui encadreront l'édition Linge Mou. Un court métrage issu du programme acadien et québécois Tourne à Québec s'ajoutera à la programmation de clôture.


L’émouvant et nécessaire long métrage documentaire LE SILENCE de l’acadienne Renée Blanchar, présenté en première mondiale, ouvrira le festival le jeudi 12 novembre à 20h.


Alors que les scandales de nature sexuelle secouent l’Église catholique à travers le monde, et ce, jusqu’au Vatican, la réalisatrice nous fait découvrir l’ampleur du phénomène qui a perduré pendant plusieurs décennies, faisant des centaines de victimes partout dans les communautés acadiennes du Nouveau-Brunswick. À travers un regard soucieux de vérité, la cinéaste chevronnée nous fera nous questionner à propos de ce silence… Faut-il le garder ou le briser? Quand s’avère-t-il destructeur? Ou au contraire salvateur? À quel moment devient-il assourdissant? Quand parle-t-il le plus fort? Renée Blanchar se dit sincèrement touchée que LE SILENCE soit présenté en ouverture du festival: “ Cette vitrine de choix est importante à l’égard du sujet et de tous les protagonistes du film. En choisissant LE SILENCE, la direction du FICFA fait preuve de courage et de vision; le cinéma est un art de divertissement, certes, mais il a également la capacité de raconter des histoires inédites qui ébranlent et qui, parfois, nous révèlent à nous-mêmes.”

Co-produit par Ça Tourne Productions et Studio de la francophonie canadienne - Acadie de l’ONF, en collaboration avec Radio-Canada, ce film est  en compétition pour le Prix La vague de la Meilleure œuvre acadienne moyen ou long métrage.



En clôture du festival le vendredi 20 novembre à 20h, le film dramatique NADIA, BUTTERFLY du québécois Pascal Plante, mettra en scène Nadia, 23 ans, qui, après avoir pris la décision controversée de se retirer de la natation professionnelle après les Jeux olympiques, dérapera dans les nuits d’excès. On suivra ce personnage, inspiré d’une histoire vraie, dans la quête de son identité en dehors du monde du sport de haut niveau. Produit par Némésis Films, NADIA, BUTTERFLY, en sélection officielle au Festival de Cannes 2020 puis récipiendaire du Prix du public au Festival de cinéma de la ville de Québec 2020, est en compétition pour le Prix La vague du Meilleur long métrage de fiction canadien Unis TV. La présentation du film sera suivie d’un entretien avec le réalisateur, qui en est à sa 6e participation au FICFA .

Cette séance sera précédée du court métrage MATIN ECCHYMOSE d’Emilie Peltier, poème en langue des signes québécoise créé par des personnes Sourdes de la ville de Québec à partir de textes inédits de Monica Bolduc, poète acadien.ne. Présenté en première mondiale, ce film est le fruit de la 9e édition de Tourne à Québec, collaboration entre le FICFA et Spira, coopérative de cinéastes indépendants de Québec.


Le festival se tiendra en ligne sur ficfa.com du 12 au 20 novembre 2020. La programmation complète de la 34e édition du FICFA sera dévoilée sur la page Facebook du festival le mardi 27 octobre à 11h. Des passes FICFA 2020 donnant accès à l’ensemble des films présentés cette année seront en vente dès mercredi sur ficfa.com.