Volet Arts médiatiques

VERNISSAGE EN MONTRE DU 25 OCTOBRE AU 17 DÉCEMBRE 2017

TERRITOIRE (LAND)
ANTOINE AMNOTTE-DUPUIS, HANNAH CLAUS ET MARIANA LAFRANCE

TERRITOIRE (LAND) est une exposition qui réfléchit au territoire dans le contexte de l'histoire coloniale du Canada.

L'environnement audio-visuel de l'œuvre AGENCEMENTS d'Antoine Amnotte-Dupuis met en scène la majesté du paysage boréal et subarctique de la Baie-James. Cet environnement typiquement « canadien » nous force à constater le sentiment d'appartenance lié à cette nature et aux notions de territoire qui s'y rattachent.

L'installation INTERLACINGS de Hannah Claus s'inspire d'un tapis de William Morris, célèbre designer de textiles britannique. Dans une ronde animée, l'artiste substitue les anneaux aux motifs fleuris du tapis par des compositions de plantes comestibles indigènes au territoire de la Nation autochtone Secwepemc.

Dans l'œuvre de Mariana Lafrance, une tasse de thé en porcelaine dans un paysage boisé fait l'objet d'une investigation et engendre des réactions qui s'enchaînent. À BOIRE SANS SOIF est une allégorie vidéo qui pose un questionnement sur le bagage ancestral du colonialisme.

Trois paraboles en images qui suggèrent une réflexion sur la notion de territoire et de souveraineté dans un contexte de prise en compte de notre passé collectif.

http://antoineadupuis.wixsite.com/portfolio
https://www.hannahclaus.net/
http://lapetitefumee.ca

VERNISSAGE - SOUS-SOLS ET PORTRAITS EN SUPER 8 EN MONTRE DU 17 NOVEMBRE AU 22 DÉCEMBRE

SOUS-SOLS
GABRIEL FORTIN

La série de cinq portraits vidéo SOUS-SOLS a été réalisée à l'aide des technologies de vidéo analogique du VHS (Video Home System). Brouillant les codes temporels, la fiction et la réalité, les portraits donnent une impression de décalage.

« Avec ce projet, Gabriel Fortin poursuit une démarche artistique jouant avec les contrastes d'idées, mettant en avant-plan une fascination pour l'insolite et la poésie de l'étrange qui émanent souvent de la culture populaire québécoise. À une époque dominée par les procédés numériques, l'exposition SOUS-SOLS fait l'apologie du lo-fi. »
- Stéphanie Requin Tremblay

Présentant également une sculpture vidéo faite d'écrans cathodiques (MIRAGES) et une installation de surabondance kitsch (NIAGARA FALLS IN LOVE), l'exposition s'immisce dans ces lieux sombres de nos demeures propices à des activités cachées où parfois s'entassent de vieux objets souvenirs. Quelque part entre le cinéma, la vidéo et la photographie, le travail de Gabriel Fortin est fortement inspiré par le portrait et le tableau vivant. Dans son approche de la vidéo, c'est par le plan-séquence qu'il crée des situations intemporelles et hors contexte où entrent en relation de contrastes archétypes sociaux et symboles de culture populaire. Inversement, une manière d'aborder l'image propre au cinéma (travail de la lumière, cadrage, narrativité) est transposée dans sa façon d'aborder la photographie. Dans cette hybridité se brouillent les repères entre l'image en mouvement et l'image fixe. À l'inverse des codes narratifs habituels du cinéma, ses images sont autonomes, se suffisent à elles-mêmes et évoluent sans préambule ni dénouement.


PORTRAITS EN SUPER 8
JULIE FORGUES, CAROLE DEVEAU, ANGIE RICHARD, ANNIE FRANCE NOËL, RÉMI BELLIVEAU, DAVID GREGORY, LINDA RAE DORNAN

Façonnés par la richesse de la pellicule, ces sept courts portraits en Super 8 ont été filmés en novembre 2016. Ils dépeignent des individus uniques et intrigants, que ce soit un grand-parent, un ami ou l’artiste lui-même. Développés à la main au Centre culturel Aberdeen lors d’un atelier offert par le VAM l’année dernière, ces films révèlent les imperfections et le charme de ce processus.


LASART : EN SIMULTANÉ, 35 ANS PLUS TARD
 ARTISTE-COMMISSAIRE : ELISE ANNE LAPLANTE

Vernissage virtuel Galerie Sans Nom (Moncton, N.-B.) - Langage Plus (Alma, QC) Dérouler l'archive : LASART (1982) revisité est un projet d'artiste-commissaire créé, dans un premier temps, à partir des archives de la Galerie Sans Nom (Moncton, N.-B., 2015) et, dans un deuxième temps, à partir des archives du centre d'art actuel Langage Plus (Alma, QC, 2016-2017). Ce projet est une rencontre entre la recherche historique et la recherche artistique avec le travail de commissaire et d'archiviste comme pont entre les deux.

Le projet LASART, réalisé en 1982, avait comme concept de transgresser l'univers des communications propre à la presse écrite afin d'utiliser les avancées technologiques à des ns artistiques. La communication télématique a ainsi permis de développer une collaboration entre centres d'artistes décentralisés.

Lors du vernissage de DÉROULER L'ARCHIVE au centre d'art actuel Langage Plus à Alma, QC, et du vernissage des expositions d'automne à la Galerie Sans Nom, le 17 novembre 2017, les deux centres seront à nouveau réunis en simultané par la communication technologique. Les gens présents à chacun des vernissages seront invités à communiquer entre eux par les moyens virtuels de nos jours. http://eliseannelaplante.com/drouler-larchive/

ACADIE UNDERGROUND

Acadie Underground est de retour pour une 21e édition de courts métrages Super 8 créés par vous, les cinéastes amateurs et expérimentés! Parmi les activités les plus courues du FICFA, cet évènement annuel invite tous ceux et celles qui ont un intérêt pour la réalisation de films à créer un court métrage sur pellicule.

Chaque participant ou groupe de participants fait face au même défi :
réaliser un court métrage d'environ 3 minutes en utilisant seulement la prise de vue en direct comme montage.

Lors de cette 21e édition, le public sera invité à voter pour leur film préféré et un jury sélectionnera le ou la récipiendaire du grand prix offert par Struts Gallery & Faucet Media Arts Centre!


AFTERPARTY AVEC DJ Jaredactyl

Suite aux projections, DJ Jaredactyl (Jared Betts) partagera une sélection de musique éclectique qui saura vous faire danser. Il est inspiré par les rencontres extraterrestrielles, le sushi et Rihanna.

SÉANCES ÉPHÉMÈRES – MUSIQUE IMPROVISÉE POUR FILMS MUETS


Animé par Réjean Claveau

Dans l'esprit de renouveler notre soirée de performances audiovisuelles, nous retournons vers le passé. Cette soirée unique célèbre le mariage entre le cinéma et la musique, à l'image d'une époque où les films n'avaient pas de trame sonore et que celle-ci était jouée en direct par des musiciens pendant la projection.

Cinq cinéastes nous proposent leurs courts métrages muets, réalisés spécialement pour cette soirée, alors qu'un ensemble de cinq musiciens les accompagnent simultanément lors de la projection.

CINÉASTES

MUSICIENS

Paul Arsenau
Emmanuelle Landry
Marc Chops Arsenault
Andrew Creeggan
Paul Bossé
Becky Parsons
Chris Belliveau
Jean Surette
Julie Frigault
 
Brian Coughlan
 

La participation de Réjean Claveau est rendue possible grâce à la collaboration de Radio-Canada Acadie

ATELIER DE FORMATION

APPROCHES DIY À LA CRÉATION EN ARTS MÉDIATIQUES, DE L'IDÉE À L'EXÉCUTION
ANIMÉ PAR ÉTIENNE BOIVIN ET ANNIE FRANCE NOËL

Comment s'y prendre pour réaliser un film ou une œuvre en arts médiatiques soi-même? Dans un contexte théorique et pratique, les formateurs partageront leurs expériences, leurs connaissances et leurs approches face à la création en cinéma et en arts médiatiques.

Cette session est une invitation à ré échir à la conception et à la mise en marche de projets en vidéo et en cinéma. Les formateurs toucheront aux notions de base de la création, passant de la direction photo, à la plani cation et à l'exécution de tournages. Ainsi, les participants sauront prendre avantage des possibilités et des limitations des divers dispositifs, des équipements et des outils liés à la réalisation d'une œuvre en arts médiatiques.

Étienne Boivin est un cinéaste et entrepreneur de la région du Grand Moncton. Originaire de Dieppe, il s'intéresse à la vidéo pendant ses études universitaires et réalise ses premières œuvres pour la série Web VOICI MONCTON en 2010. En 2012 il fonde, avec le cinéaste Evar Simon, une compagnie de production vidéo qui deviendra Atlas Films. S'intéressant au documentaire et à la ction, Étienne a réalisé plusieurs productions dans les dernières années, tels que la série Web LES ORDURES, le court métrage TOUCHÉ et la série télévisée LES ACADIENS DE PAR LE MONDE.

Annie France Noël est une artiste et photographe originaire de Caraquet. Intéressée par les complexités et la pluralité d'autrui, l'artiste explore l'expérience humaine par le portrait. Ayant pratiqué le médium photographique depuis plus d'une décennie, elle explore depuis quelques années le court métrage et la pellicule en mouvement (Super 8). Annie France est codirectrice de la Galerie Sans Nom, gère sa propre entreprise de services photographiques et travaille comme vidéaste à la pige pour Atlas Films.

Public ciblé : Les artistes visuels et multidisciplinaires qui souhaitent intégrer les arts médiatiques dans leurs pratiques ainsi que les artistes en arts médiatiques qui veulent élargir leurs connaissances et participer à la discussion.

Inscription recommandée : (506) 855-6050


OBJECTIFS OBLIQUES 7 ANIMÉ PAR PHILIP ANDRÉ COLLETTE

Sept équipes de deux personnes sont assemblées pour réaliser un court métrage à partir d'une « stratégie » cryptique, tirée au hasard des Stratégies obliques, plus de cent dilemmes qui en valent la peine / Oblique Strategies, over one hundred worthwhile dilemmas, un jeu de cartes conçu en 1975 par Brian Eno et Peter Schmidt. Certains participants ont de l'expérience en cinéma ou en arts médiatiques, certains sont graphistes, artistes visuels ou musiciens, d'autres sont comédiens ou écrivains.

Tous ces gens apportent leur bagage d'expériences pour franchir le cap : réaliser un court métrage de moins de 10 minutes avec un micro-budget et un accès à des équipements (merci infiniment à Équifilm!). Les films réalisés sont présentés en grande première et la projection sera suivie d'une période de questions avec les réalisateurs animée par Philip André Collette.

  • Dominique Léger & Louis-Philippe Chiasson
  • Demande aux gens de travailler à l'encontre de leur meilleur jugement / Ask people to work against their better judgement
  • Catherine Arseneault & Jeremie Boudreau
  • Faced with a choice, do both / Face au choix, choisis les deux
  • André Melanson & Chris LeBlanc
  • Perdu en territoire inutile / Lost in useless territory
  • Marie-Michelle Haché & Annie France Noël
  • Quel contexte paraitrait mieux? / What context would look right?
  • Angie Richard & Marc Chamberlain
  • Turn it upside down / Mets-le la tête en bas
  • Blake Morin & James Fitzgerald
  • Quel cadre paraÎtrait mieux? / Which frame would make this look right?
  • Monica Bolduc & Eric Arsenault
  • Comment les sections sont-elles composées? Imagine une chenille en mouvement / What are the sections made of? Imagine a caterpillar moving.

PROJECTION - BGL DE FANTAISIE


BGL DE FANTAISIE
BENJAMIN HOGUE
Canada (Québec) 2017 Documentaire d'auteur 83 min

Après vingt ans de carrière, le collectif en art contemporain BGL (Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière) se voit con er la réalisation de trois projets d'envergure. Le dé est de taille : produire deux œuvres d'art public monumentales – une à Montréal et l'autre à Toronto – et représenter le Canada à la 56e Biennale de Venise. Le moment ne pouvait être mieux choisi pour braquer la caméra sur le trio fantaisiste et jeter du même coup un regard rétrospectif sur une œuvre proli que et déroutante. Un documentaire aux allures de conte, où s'entremêlent humour, extravagance, onirisme et camaraderie.