Billets

jeudi 29 octobre 2020Le programme du Volet Arts Médiatiques

Le FICFA est fier de présenter un volet Arts médiatiques (VAM) ancré dans un contexte 2020 mais qui offre l’art comme une bouffée d’oxygène. Avec une résidence d’artiste, deux expositions, des ballados, un atelier, deux soirées de productions cinématographiques 100% locales et une rétrospective-anniversaire, que ce soit en ligne ou en présentiel, par canal vidéo ou par voie audio, le VAM met plus que jamais les artistes d’ici en avant.

Alors que l'artiste non-binaire queer néo-écossais.e Séamus Gallagher, invité.e de l’une des 6 résidences organisées cet automne par la Galerie Sans nom du 3 au 8 novembre, explorera la solitude et l’anxiété liées à la pandémie, à travers l'écriture de lettres et la création de photographies, Carole Deveau et Patrick McFarlane travaillent ensemble à imaginer un espace créatif autour du lâcher-prise avec leur exposition HEKAS HEKAS À découvrir à la Galerie Imago du 11 au 20 novembre.
De leur côté, Valérie LeBlanc et Daniel H. Dugas nous permettront de voyager dans le sud des États-Unis avec l’exposition HABITAT, et nous rendront témoins de l’impact humain sur la nature. En montre du 6 novembre au 20 décembre, du mardi au dimanche, de 13 h à 16 h.

L’atelier Approches DIY à la création en arts médiatiques, de l’idée à l’exécution, 4e et dernière activité proposée en présentiel, sera animé par Annie France Noël et Étienne Boivin qui inviteront les participants à réfléchir à la conception et à la mise en marche de projets en vidéo et en cinéma, le dimanche 15 novembre à 10h.

L’incontournable soirée Objectifs obliques fête ses 10 ans d’existence et une sélection de 14 courts métrages produits entre 2001 et 2019 sera à savourer au travers de rendez-vous éparpillés dans la programmation du festival. La soirée Objectifs obliques 2020 aura également lieu et présentera les films de 8 binômes Liz McGraw et Marc Chamberlain, Xavier Gould et Angie Richard, Ludger Beaulieu et Florence Brunet, Marc-André Charron et Marie Lamarche, Line Woods et Albénie DelaCôte, Mylene Surette et Jake LaRocque, Becky Parsons et Denis Surette, Lucie Aounetse et Michelle Blanchard. Ces productions, déjà dites, tout comme celles de la 24e soirée de films Super 8 Acadie Underground, ont été réalisées dans les 4 derniers mois.

Une grande nouveauté cette année est la création de ARTériel, laboratoire radiophonique créatif qui réalisera les 4 premiers épisodes d’un nouveau podcast en son genre en Acadie. Animés par des acteurs et actrices de l’écosystème culturel de Moncton, ces balados offriront des regards curieux et bienveillants sur les différents éléments programmés au VAM cette année: Catherine Arseneault et Annie France Noël décortiqueront Acadie Underground, Émilie Turmel nous offrira ses impressions et réflexions en regard aux deux expositions vidéographiques. Le Collectif HAT (Hyacinthe Raimbault, Angie Richard et Tracey Richard) s’intéressera au stimulant Objectifs obliques. Puis avec First Art Date, Annie France Noël ira à la rencontre de Séamus Gallagher, qui débutera tout juste sa résidence Boîte Blanche.

L'entrée aux événements en galerie est gratuite.

Pour assister aux événements en ligne, il est nécessaire de se procurer une CinéPasse, en vente sur ficfa.com, au tarif de 29$ (+ frais et taxes), donnant accès à l’ensemble du festival en ligne.

Les épisodes de podcast seront accessibles gratuitement sur le site web de ARTériel.